Présentation

Dans la région de Lens, l’hôpital de demain : C’est aussi à domicile

 

L’Hospitalisation à domicile (HAD) permet d’éviter ou de raccourcir une hospitalisation avec hébergement. Elle assure, au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux, continus et coordonnés. Les soins délivrés en hospitalisation à domicile se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile par leur complexité, leur durée et la fréquence des actes.

L’HAD de Lens et sa région est un établissement de santé, soumis aux mêmes obligations que les établissements hospitaliers avec hébergement.

Notre Histoire

Sous l’impulsion de Messieurs Désiré DELATTRE et Louis VOISIN, un groupe d’études le GREPPA se penche sur les problèmes du troisième âge. En raison de ses compétences déjà reconnues, le Dr Albert DUROT est nommé président de la commission santé.

L’idée  forte  qui  va  ressortir  de  cette étude est  que ;  «  la  personne âgée malade  doit être maintenue  dans  son  milieu,  parmi  les  siens,  afin  de  n’être  pas  aspirée  par  la  spirale descendante des handicaps ».

Les  bases  de  l’hospitalisation  à  domicile  sont  posées  dès  1971  et  l’association  Loi  1901 « Hospitalisation à Domicile de la région de Lens » est créée le 28 mai 1973.

Monsieur André DELPLACE Directeur du centre hospitalier de Lens en est administrateur et tous  ses successeurs le seront également.

Les  établissements  de  santé  du  secteur  en  particulier  le  centre  hospitalier  de  Lens  et  les polycliniques de l’AHNAC ont toujours soutenu l’association dans ses aventures.

Le Service de Soins à Domicile aux personnes âgées (1980) ainsi que le Service de Portage de Repas  pour  personnes  âgées,  malades  ou  handicapées  (1992)  rejoignent  l’association  qui changera son nom et deviendra « Santé Services de la région de Lens » le Service de Portage de Repas a été transféré dans une autre association en 2012.

Tout d’abord très  orientée  gériatrie  l’hospitalisation  à  domicile  va  après  l’ouverture  des services de soins à domicile aux personnes âgées devenir plus « technique » car se développe en même temps un matériel de soins sophistiqué qui se miniaturise et devient ambulatoire.

Les années 90 vont voir croître la proportion des patients en soins palliatifs, le personnel va se former à cette prise en charge et le service va accroître son travail en réseau en particulier avec les spécialistes de la douleur et des soins palliatifs.

L’hospitalisation à domicile se doit de répondre aux besoins du secteur ; son statut associatif et sa taille moyenne font de l’HAD de Lens un établissement réactif qui essaie de  répondre aux demandes des établissements mais également du domicile avec un maximum d’efficacité. Le patient est et restera toujours la principale priorité de l’HAD et le travail entrepris dans le cadre de la démarche qualité est essentiellement orienté dans ce sens.

Nos Valeurs

Cette CHARTE commune rappelle l’esprit des origines et tout particulièrement les valeurs éthiques de l’association afin de continuer à les promouvoir dans le contexte aujourd’hui.

Quel que soit le service géré, le Président et Directeur font leurs les objectifs ci-dessous et les orientations éthiques qui les sous-tendent, dans la conviction que rien n’est plus respectable que la personne humaine dans toutes les dimensions de son être :

 

  • Travailler avec les établissements de santé, associations, réseaux…, en coordination afin d’améliorer la prise en charge des patients, des personnes âgées, des personnes handicapées.
  • Améliorer le lien ville-hôpital.
  • Travailler en équipe et développer la collaboration entre tous, quelles que soient les responsabilités et les tâches de chacun. Donner et recevoir, au sein de cette équipe pluridisciplinaire, toute information sur le malade et sa famille, dans la mesure où cela peut contribuer à leur mieux être, tout en gardant une extrême discrétion sur ce qui est confié et en préservant le secret professionnel.
  • Soigner, les personnes malades ou âgées, sans distinction de race, de nationalité, de religion ou d’option philosophique.
  • Eviter, dans la mesure du possible, les hospitalisations ou les placements en établissement en offrant un service à domicile de qualité, adapté à la personne.
  • Reconnaître que le malade est une personne unique, digne d’être respectée pour elle-même, quelle que soit sa condition physique, psychologique, sociale et spirituelle.
  • Satisfaire les besoins fondamentaux de la personne malade et l’aider à garder le plus longtemps possible sa capacité de communiquer et son autonomie.
  • Soulager la douleur pour assurer au malade une réelle qualité de vie à l’étape où il en est, sans en hâter le terme, ni la prolonger par des thérapeutiques devenues inappropriées. Le recours à l’euthanasie définie comme aide active à mourir est totalement exclu.
  • Respecter le droit du malade à être informé en vérité sur son état, répondre au fur et à mesure de ses interrogations, de ses demandes.
  • Prendre en compte la famille et les proches du malade, respecter leur intimité et leur donner la possibilité d’entourer le malade quand et comme ils le souhaitent, Leur proposer, selon leurs besoins et les possibilités, soutien professionnel, psychologique, spirituel et social.
  • Chercher par tous les moyens à améliorer
    • La qualité de service rendu à la personne
    • Les conditions de travail des personnels
    • La préservation de l’environnement en intégrant une politique d’économie d’énergie et d’utilisation de produits « BIO » non nocifs

 

Cette charte a été ratifiée le 13 juin 2008, à LENS, lors du 35 ième anniversaire de  l’association SANTE SERVICES DE LA REGION DE LENS

Notre organisation

Le Directeur Général :
• Direction administrative et financière
• Relation avec les autorités et tutelle ; ARS, DGOS…
• Direction du système d’information

Le Directeur des Soins Infirmiers :
• Direction des soins infirmiers
• Direction de la qualité des prises en soins
• Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins

Le Directeur des Ressources Humaines :
• Gestion du personnel
• Maintient des compétences

Le secrétaire général de Direction
• Assure l’organisation, le suivi des réunions (ordre du jour, prises de notes…)
• Assure le tri, la rédaction, l’envoi et le suivi de tous les documents
• Gère la flotte de véhicules et accessoires

Le contrôleur de gestion:
• Assure la comptabilité générale : recettes, dépenses.
• Réalise le suivi budgétaire en relation avec le Directeur et le Commissaire aux comptes.

Le cadre médico-technique – Infirmier hygiéniste :
• Organise la lutte contre les infections associées aux soins.
• Garantit et gère la mise à disposition du matériel nécessaire à l’Hospitalisation à Domicile.

Le médecin coordonnateur :
• Référent médical de la structure, responsable de la coordination médico-psycho-sociale, responsable du bon usage du médicament et des dispositifs médicaux.
• Veille à la transmission des informations du dossier médical nécessaires à la continuité des soins.

L’infirmier coordinateur :
• Assure la liaison avec l’établissement ou le médecin prescripteur de l’Hospitalisation à Domicile.
• Planifie les tournées en fonction des besoins du patient et de la charge en soins
• Encadre et coordonne les interventions de l’équipe soignante, fait le lien avec l’ensemble des intervenants
• Evalue la charge et la qualité des soins

L’assistant social :
• Aide le patient et ou son entourage à effectuer les démarches administratives.
• Organise l’admission avec les infirmiers coordinateurs de liaison et met en place les aides nécessaires.

Le psychologue :
• Assure le suivi psychologique du patient et de son entourage.

Le diététicien :
• Assure l’évaluation, le suivi et le conseil diététique auprès des patients.

L’infirmier :
• Assure la continuité des soins et prend soin du patient dans sa globalité.
• Prodigue des soins préventifs, curatifs ou palliatifs de nature technique, relationnelle et éducative.
• Chargé de la mise en application des prescriptions médicales, et de la surveillance des effets secondaires ou complications qui pourraient en découler.
• Réalise les transmissions orales et écrites afin d’assurer la continuité des soins.

L’aide soignant :
• Collabore aux actes relevant du rôle propre de l’infirmier.
• Intervient pour des soins d’hygiène, de confort et de bien être
• Assure l’ensemble des surveillances relevant de sa mission.
• Réalise les transmissions orales et écrites afin d’assurer la continuité des soins.

Le kinésithérapeute, orthophoniste et autres professionnels paramédicaux…
• Réalisent les prescriptions du médecin traitant dans les règles de leurs professions.
• Réalisent les transmissions orales et écrites afin d’assurer la continuité des soins.

Le pharmacien :
• Supervise la mise à disposition des produits pharmaceutiques.
• Conseille sur les produits de santé

Le préparateur en pharmacie :
• Assure la gestion du stock des dispositifs médicaux, prépare le « sac patient ».

L’aide soignant – logistique et l’assistant logistique :
• Assure la livraison et le retrait du matériel médical au domicile et sa désinfection.
• Assure la livraison au domicile du patient du matériel nécessaire aux soins ;
alèse, pansement, set à perfusion…
• Assure le transport des médicaments de la réserve hospitalière et des produits spécifiques ;
nutrition entérale, reconstitution de produits de chimiothérapie…

L’assistant logistique « DASRI » :
• Assure la collecte au domicile du patient des déchets d’activités de soins.

Le secrétaire médical et non-médical :
• Assure le secrétariat et le standard
• Établit les relations avec les partenaires libéraux et prestataires.
• Gère le dossier des patients ; Entrée des données dans le dossier patient informatisé.

Contactez-nous

Vous pouvez nous envoyer un message, nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Captcha Illisible ? Actualisez le Captcha captcha txt